Curcuma et poivre noir : la combinaison gagnante pour une bonne santé ?

Le curcuma et le poivre noir sont des épices qui sont très utilisées dans les pays asiatiques et indiens. Elles ne sont pas seulement là pour colorer et relever les plats, elles sont également au centre de la médecine traditionnelle.

Curcuma et poivre noir
Curcuma et poivre noir

Connue pour les nombreuses propriétés du curcuma, des scientifiques du monde entier planchent encore sur tout ce que cette épice jaune peut apporter à notre organisme

En attendant, le curcuma commence à trouver une place de choix en tant que traitement dans les pays occidentaux.

Si vous vous intéressez au curcuma et ses effets bénéfiques, il vous faut savoir comment consommer cette épice, de manière optimale

En effet, il est souvent conseillé d’associer le curcuma et le poivre noir, pour une meilleure absorption du corps. Pourquoi ? Dans cet article, on vous explique tout !

Curcuma : histoire

Le curcuma, ou « curcuma longa », est une plante herbacée vivace, qui peut atteindre jusqu’à un mètre de haut et qui pousse principalement dans le Sud et Sud-est asiatique.

C’est sa racine, le rhizome, qui est séchée, avant d’être réduit en poudre, pour donner cette épice jaune, si précieuse pour les Asiatiques et les Indiens depuis la nuit des temps.

En effet, il est difficile de déterminer avec certitude l’origine du curcuma. Cependant, on a trouvé des traces écrites datant de 6 000 ans avant notre ère, décrivant déjà cette épice.

Ce qui est sûr, c’est que le curcuma est utilisé depuis des millénaires en Asie et en Inde. Chez ce dernier, on retrouve cette épice partout, sur les vêtements, dans les plats (salés ou sucrés), jusque dans la médecine ayurvédique.

Car le curcuma est consommé à des fins médicinales depuis l’Antiquité. Ses propriétés sont reconnues par les scientifiques du monde entier, qui continuent de les analyser.

Rappelons que c’est également un pilier économique en Inde, puisque ce pays est le premier producteur de l’épice, avec plus d’un million de tonnes, chaque année.

Curcuma et poivre noir : pourquoi les associer  ?

Ce qui importe le plus dans le curcuma, c’est la curcumine

Elle ne donne pas seulement cette belle couleur jaune, c’est grâce à elle que le curcuma regorge de propriétés bénéfiques pour l’organisme.

Seul problème, la curcumine n’est pas bien absorbée par l’organisme. C’est pourquoi, certaines personnes sont déçues de ne pas ressentir les effets tant attendus, et abandonnent leur cure.

C’est la pipérine, présent dans le poivre noir, qui va permettre une meilleure assimilation de la curcumine dans votre organisme. Grâce à la pipérine, la curcumine ne subira pas de dégradation, lorsqu’elle atteindra le foie et les intestins.

Ainsi, si le curcuma est associé aux grains de poivre noir, ses propriétés s’en retrouvent multiplier par 1 000 et votre corps va l’assimiler beaucoup mieux et plus rapidement

Curcuma et poivre noir : les bienfaits

Vous voulez connaître les bienfaits du curcuma, boostés par son association avec le poivre noir ? Nous faisons le point ici.

Favorisent la digestion

Saviez-vous que le poivre noir est stomachique ? Cela veut dire qu’il aide à la digestion des graisses et des glucides. Aussi, il atténue les flatulences lorsque vous mangez des légumes secs, comme les haricots blancs ou rouges, par exemple. 

L’association curcuma et poivre noir est d’autant plus intéressante, puisque le curcuma est reconnu pour apaiser les troubles digestifs.

En effet, l’épice va soulager les :

  • ballonnements ;
  • nausées ;
  • constipations ;
  • douleurs gastriques.

Le curcuma favorise également le drainage de vos déchets dans l’organisme, car il va sécréter davantage de bile, ce qui aidera grandement votre foie.

De plus, l’épice est très efficace contre le syndrome du côlon irritable. Effectivement, elle réduit les symptômes contraignants du quotidien chez les femmes.

Anti-inflammatoires et antioxydants naturels

Le curcuma est un puissant anti-inflammatoire et un antioxydant naturel.

S’il est associé au poivre noir, vous verrez ses propriétés se multiplier et ainsi, vous verrez plus rapidement des changements s’opérer dans votre corps.

Ainsi, si vous souffrez de maladies inflammatoires, telles que l’arthrite, l’arthrose ou encore de douleurs liées aux rhumatismes, le curcuma est l’allié idéal.

En effet, la curcumine, qui compose l’épice, va inhiber l’enzyme responsable de la synthèse et des prostaglandines inflammatoires.

D’ailleurs, elle est tellement puissante, que l’on peut comparer ses effets à ceux des anti-inflammatoires non-stéroïdiens (ANS) ou à la cortisone. L’avantage de la curcumine face à des traitements chimiques, c’est qu’il n’y a aucun risque d’accoutumance, ni d’irritation du tube digestif.

Enfin, le curcuma est un antioxydant naturel, qui va lutter contre l’agression quotidienne des substances nocives (alcool, tabac, absence de pratique sportive régulière).

Il vous aidera aussi à limiter le vieillissement de vos cellules !

Renforcent le système nerveux

L’association curcuma et poivre noir aideraient à renouveler et protéger votre système nerveux.

D’ailleurs, le curcuma aurait un impact significatif sur les maladies dégénérescentes, comme Alzheimer. Le poivre noir, quant à lui, est là pour booster les bienfaits de l’épice, afin qu’elle soit mieux assimilée par votre organisme.

Ainsi, la curcumine et la turmérone seraient capables de : 

  • détruire les dépôts de protéines bêta-amyloïdes, qui se forment dans les vaisseaux sanguins du cerveau des malades ;
  • améliorer les déficits cognitifs des malades ;
  • augmenter les performances intellectuelles.

Curcuma et poivre noir : contre-indication

Avant de vous lancer dans une cure, sachez qu’il vous faudra d’abord voir avec votre médecin qu’il n’existe aucune contre-indication.

En effet, le poivre noir peut irriter la paroie intestinale, il n’est donc pas toujours recommandé, surtout pour les personnes souffrant de troubles intestinaux.

Le curcuma quant à lui, ne peut pas être consommé si vous prenez déjà un traitement anticoagulant ou si vous allez bientôt subir une opération, puisqu’il fluidifie le sang.

Curcuma et poivre noir : comment les consommer ?

Si vous voulez faire votre propre mélange, il faut vous rappeler de la règle 9-5-1.

Ainsi, il vous faudra :

  • 9 doses de curcuma ;
  • 5 doses d’une autre épice (gingembre, par exemple) ;
  • 1 dose de poivre noir.

La dose peut être une cuillère à café ou une cuillère à soupe, cela dépend de la quantité que vous désirez exactement.

Tâchez de bien mélanger, afin d’obtenir un mélange homogène, c’est une étape importante.

Enfin, sachez qu’il existe des gélules de curcuma et poivre noir, déjà mélangés, que vous pourrez acheter directement.

Le curcuma est une épice aux milles propriétés bénéfiques pour votre organisme. Utilisé depuis des millénaires dans les pays asiatiques et indiens, il fait sa place dans les pays occidentaux aujourd’hui.

Si vous voulez profiter de tous ses bienfaits, sans en perdre une seule miette, c’est l’association curcuma et poivre noir qu’il vous faut. Le poivre noir va multiplier les propriétés de l’épices et permettre à votre corps de mieux l’assimiler.

Nous vous rappelons qu’il est primordial de demander conseil à votre médecin traitant avant de commencer une cure.

Le curcuma et le poivre noir sont des épices qui sont très utilisées dans les pays asiatiques et indiens. Elles ne sont pas seulement là pour colorer et relever les plats, elles sont également au centre de la médecine traditionnelle.

Connue pour les nombreuses propriétés du curcuma, des scientifiques du monde entier planchent encore sur tout ce que cette épice jaune peut apporter à notre organisme

En attendant, le curcuma commence à trouver une place de choix en tant que traitement dans les pays occidentaux.

Si vous vous intéressez au curcuma et ses effets bénéfiques, il vous faut savoir comment consommer cette épice, de manière optimale

En effet, il est souvent conseillé d’associer le curcuma et le poivre noir, pour une meilleure absorption du corps. Pourquoi ? Dans cet article, on vous explique tout !

Curcuma : histoire

Le curcuma, ou « curcuma longa », est une plante herbacée vivace, qui peut atteindre jusqu’à un mètre de haut et qui pousse principalement dans le Sud et Sud-est asiatique.

C’est sa racine, le rhizome, qui est séchée, avant d’être réduit en poudre, pour donner cette épice jaune, si précieuse pour les Asiatiques et les Indiens depuis la nuit des temps.

En effet, il est difficile de déterminer avec certitude l’origine du curcuma. Cependant, on a trouvé des traces écrites datant de 6 000 ans avant notre ère, décrivant déjà cette épice.

Ce qui est sûr, c’est que le curcuma est utilisé depuis des millénaires en Asie et en Inde. Chez ce dernier, on retrouve cette épice partout, sur les vêtements, dans les plats (salés ou sucrés), jusque dans la médecine ayurvédique.

Car le curcuma est consommé à des fins médicinales depuis l’Antiquité. Ses propriétés sont reconnues par les scientifiques du monde entier, qui continuent de les analyser.

Rappelons que c’est également un pilier économique en Inde, puisque ce pays est le premier producteur de l’épice, avec plus d’un million de tonnes, chaque année.

Curcuma et poivre noir : pourquoi les associer  ?

Ce qui importe le plus dans le curcuma, c’est la curcumine

Elle ne donne pas seulement cette belle couleur jaune, c’est grâce à elle que le curcuma regorge de propriétés bénéfiques pour l’organisme.

Seul problème, la curcumine n’est pas bien absorbée par l’organisme. C’est pourquoi, certaines personnes sont déçues de ne pas ressentir les effets tant attendus, et abandonnent leur cure.

C’est la pipérine, présent dans le poivre noir, qui va permettre une meilleure assimilation de la curcumine dans votre organisme. Grâce à la pipérine, la curcumine ne subira pas de dégradation, lorsqu’elle atteindra le foie et les intestins.

Ainsi, si le curcuma est associé aux grains de poivre noir, ses propriétés s’en retrouvent multiplier par 1 000 et votre corps va l’assimiler beaucoup mieux et plus rapidement

Curcuma et poivre noir : les bienfaits

Vous voulez connaître les bienfaits du curcuma, boostés par son association avec le poivre noir ? Nous faisons le point ici.

Favorisent la digestion

Saviez-vous que le poivre noir est stomachique ? Cela veut dire qu’il aide à la digestion des graisses et des glucides. Aussi, il atténue les flatulences lorsque vous mangez des légumes secs, comme les haricots blancs ou rouges, par exemple. 

L’association curcuma et poivre noir est d’autant plus intéressante, puisque le curcuma est reconnu pour apaiser les troubles digestifs.

En effet, l’épice va soulager les :

  • ballonnements ;
  • nausées ;
  • constipations ;
  • douleurs gastriques.

Le curcuma favorise également le drainage de vos déchets dans l’organisme, car il va sécréter davantage de bile, ce qui aidera grandement votre foie.

De plus, l’épice est très efficace contre le syndrome du côlon irritable. Effectivement, elle réduit les symptômes contraignants du quotidien chez les femmes.

Anti-inflammatoires et antioxydants naturels

Le curcuma est un puissant anti-inflammatoire et un antioxydant naturel.

S’il est associé au poivre noir, vous verrez ses propriétés se multiplier et ainsi, vous verrez plus rapidement des changements s’opérer dans votre corps.

Ainsi, si vous souffrez de maladies inflammatoires, telles que l’arthrite, l’arthrose ou encore de douleurs liées aux rhumatismes, le curcuma est l’allié idéal.

En effet, la curcumine, qui compose l’épice, va inhiber l’enzyme responsable de la synthèse et des prostaglandines inflammatoires.

D’ailleurs, elle est tellement puissante, que l’on peut comparer ses effets à ceux des anti-inflammatoires non-stéroïdiens (ANS) ou à la cortisone. L’avantage de la curcumine face à des traitements chimiques, c’est qu’il n’y a aucun risque d’accoutumance, ni d’irritation du tube digestif.

Enfin, le curcuma est un antioxydant naturel, qui va lutter contre l’agression quotidienne des substances nocives (alcool, tabac, absence de pratique sportive régulière).

Il vous aidera aussi à limiter le vieillissement de vos cellules !

Renforcent le système nerveux

L’association curcuma et poivre noir aideraient à renouveler et protéger votre système nerveux.

D’ailleurs, le curcuma aurait un impact significatif sur les maladies dégénérescentes, comme Alzheimer. Le poivre noir, quant à lui, est là pour booster les bienfaits de l’épice, afin qu’elle soit mieux assimilée par votre organisme.

Ainsi, la curcumine et la turmérone seraient capables de : 

  • détruire les dépôts de protéines bêta-amyloïdes, qui se forment dans les vaisseaux sanguins du cerveau des malades ;
  • améliorer les déficits cognitifs des malades ;
  • augmenter les performances intellectuelles.

Curcuma et poivre noir : contre-indication

Avant de vous lancer dans une cure, sachez qu’il vous faudra d’abord voir avec votre médecin qu’il n’existe aucune contre-indication.

En effet, le poivre noir peut irriter la paroie intestinale, il n’est donc pas toujours recommandé, surtout pour les personnes souffrant de troubles intestinaux.

Le curcuma quant à lui, ne peut pas être consommé si vous prenez déjà un traitement anticoagulant ou si vous allez bientôt subir une opération, puisqu’il fluidifie le sang.

Curcuma et poivre noir : comment les consommer ?

Si vous voulez faire votre propre mélange, il faut vous rappeler de la règle 9-5-1.

Ainsi, il vous faudra :

  • 9 doses de curcuma ;
  • 5 doses d’une autre épice (gingembre, par exemple) ;
  • 1 dose de poivre noir.

La dose peut être une cuillère à café ou une cuillère à soupe, cela dépend de la quantité que vous désirez exactement.

Tâchez de bien mélanger, afin d’obtenir un mélange homogène, c’est une étape importante.

Enfin, sachez qu’il existe des gélules de curcuma et poivre noir, déjà mélangés, que vous pourrez acheter directement.

Le curcuma est une épice aux milles propriétés bénéfiques pour votre organisme. Utilisé depuis des millénaires dans les pays asiatiques et indiens, il fait sa place dans les pays occidentaux aujourd’hui.

Si vous voulez profiter de tous ses bienfaits, sans en perdre une seule miette, c’est l’association curcuma et poivre noir qu’il vous faut. Le poivre noir va multiplier les propriétés de l’épices et permettre à votre corps de mieux l’assimiler.

Nous vous rappelons qu’il est primordial de demander conseil à votre médecin traitant avant de commencer une cure.